Historique du théâtre

Le Mélo d’Amélie, théâtre de comédie à Paris

Le théâtre Le Mélo d’Amélie, découvreur de jeunes talents et véritable tremplin pour de futures comédies, vous invite à découvrir ses comédies au cœur du quartier de Montorgueil2ème arrondissement de Paris.

Le Mélo d’Amélie existe dans le 2ème arrondissement de Paris depuis décembre 1994 en lieu et place de l’ancien théâtre Marie Stuart, qui avait fermé ses portes définitivement six mois plus tôt.
C’est donc sur l’initiative de Christian Dob, Xavier Letourneur, Muriel Lemaire, Rémi Rosello et Michel Rougeron que Le Mélo d’Amélie qui avait fait les beaux jours de Montpellier de 1980 à 1993, s’installe à Paris.
Le lieu ouvre donc à Paris, avec d’abord des comédies de Christian Dob, notamment « Passage avide ». La programmation au Mélo d’Amélie a un fort penchant pour la comédie.
En 1996, Christian Dob, qui retourne à Montpellier pour y créer le « Grand Mélo » (ouverture en 1998), vend ses parts à Michel Rougeron (Directeur), Xavier Letourneur (Directeur artistique) et Muriel Lemaire.
Début 2008, l’équipe du Mélo se renforce avec l’arrivée de Jean-Luc Lopez et Olivier Payre. Xavier Letourneur restant à la programmation.

Le théâtre connaît de très grands succès avec ses comédies, dont les 10 plus célèbres sont :

  • Une nuit avec Sacha Guitry
  • Allô maman Dolto !
  • Les faux jetons
  • Les Bodin ’s
  • Armelle (voyage en Armelie)
  • Un Conseil très Municipal
  • Comment devenir une Mère Juive en 10 leçons
  • J’aime beaucoup ce que vous faites
  • Post-it®
  • Amour et chipolatas

Dès 1997, le Mélo d’Amélie emmène ses productions en tournée dans des salles parisiennes, en France et pays francophones.

En janvier 2018, Jean-Luc Lopez s’associe à Jordan Sarralié (Mouf Production).
Ils impulsent un nouvel élan au théâtre, en programmant des conférences et débats ouverts au grand public, tous les trimestres, en proposant des ateliers pour les professionnels du théâtre, depuis le mois de mars 2018. La comédie reste au centre de la programmation du Mélo.